Agenda

EXTRAWELT (live) *report du 13mars/26 juin*

18 Décembre 2020 / 22:00

NOUVELLE DATE : Les tickets achetés pour le 13 mars et le 26 juin restent valables.

----------

Avec Electronic Waves - EWA et toute l'équipe on revient secouer le cocotier pour bien commencer 2020 

Que dire de cet événement sinon que vous n'êtes pas prêts? Absolument inconscients de ce qu'il va se passer ce vendredi 13? Oubliez le lotto, l'Euromillion (entre nous que vous ne gagnerez de toute façon jamais) et offrez vous une énorme claque musicale ! On vous a réunit tous les ingrédients pour vous faire sortir de vos gonds, craquer votre slip et péter les plombs 

Que dire de leur performance live ? Absolument rien. Nous n'allons pas vous spoiler mais une chose est certaine, vous n'aurez pas 36 occasions de voir ces deux gars là en Begique et  si vous n'étiez pas là en 2015 au Noname festival, voilà une occasion pour vous rattraper 
Si vous y étiez, vos souvenirs parleront d'eux-memes ! 
Si vous ne venez pas, tant pis pour vous

EXTRAWELT

Extrawelt, ce sont deux passionnés, Arne Schaffhausen et Wayan Raabe, qui depuis 20ans vivent et respirent la musique électronique. Ils ont commencé tout en bas de l'échelle en tant que DJ's avant de se dédier à la production et de plus tard de mettre tout le monde d'accord avec des titres d'une qualité et d'une minutie chirurgicale. L'aventure Extrawelt a commencé en 2005 avec "Soopertrack", leur premier track, véritable bombe sortie sur le Label de James Holden, Border Community. Il faut dire qu'à l'époque la concurrence était rude avec énormément de productions qui marquerons la décennie avec notamment Ok cowboy ou Human After All. S'en suit alors un premier album "Schöne Neue Extrawelt" voté “Best Album 2008” par Groove Magazine et “Best Album” et “Best Live Act” la meme année dans Raveline. En 2011 leur second album nait avec pour tonton papa Sven Vath sur Cocoon. S'en suivent une foule de festivals mais surtout une réputation pour leur performance live de par le monde. Le live c'est pour eux un choix, un moyen de chaque fois manipuler leurs sons dans la spontanéité du moment. Un vrai show de puriste avec des machines pas faciles du tout à programmer (je pense notamment au mythique SH101) qui se retrouve dans quasi tous leurs morceaux. Alors que certains préfèrent laisser ce genre d'engin à la cave, eux ne les quittent jamais afin d'offrir à leur public un son à l'état pur et d'une profondeur totale, finalement l'essence meme de leur oeuvre. Après avoir sorti des titres à foisons se sont quelques années de calme avant 2017 et 2018 et la sortie de "Fear of an Extra Planet", leur troisième album et leur quatrième "Unknown".

Vous aimerez aussi…